Domaines d'expertise

Photobiologie - Photothérapie

La photobiologie est une spécialité de la dermatologie qui étudie les interactions peau-soleil chez le sujet sain et chez les patients présentant une photodermatose ou maladie cutanée pour laquelle il existe une photosensibilité (sensibilité exagérée au soleil). Le patient qui présente une photodermatose développe des éruptions sur les zones non protégées par les vêtements (visage, nuque, cou, décolleté, dos des mains), déclenchées par les expositions solaires le plus souvent de brève durée. Une dizaine de services de Dermatologie français tel que celui du CHU de Toulouse possédent une unité spécialisée d’Exploration Photobiologique nécessitant un matériel spécifique (lampes émettant des ultraviolets (UV)B (UVB) ou UVA ou de la lumière visible)  et permettant de déterminer l’origine de la photosensibilité. L’exploration photobiologique se réalise sur 4 jours consécutifs avec exposition de zones localisées du dos à des doses d’UVB ou d’UVA ou de lumiére visible et réalisation de photopatch tests.

La photothérapie est un moyen thérapeutique majeur en dermatologie et consiste à délivrer des ultraviolets (UVA ou UVB ou lumière visible) au niveau de la peau , soit de façon localisée (photothérapie localisée), soit sur l’ensemble du corps (photothérapie corps entier).
La photothérapie est utilisée dans de nombreuses dermatoses : psoriasis, eczema, prurit, vitiligo, lymphomes cutanés, sclérodermie, allergies au soleil …
L’unité de Photothérapie du service de Dermatologie de l’hôpital Larrey est une unité de référence pour la ville de Toulouse et la région Midi-Pyrénées. Son équipement complet permet de réaliser les différentes photothérapies disponibles à ce jour :

- photothérapie UVB TLO1 (311 nanomètres), à spectre étroit (cabine de photothérapie)
- puvathérapie (cabine de photothérapie)
- balnéopuvathérapie corps entier ou localisée palmo-plantaire (appareil de puvathérapie partielle mains-pieds)
- photothérapie UVA1 corps entier (lit de photothérapie UVA1 :340-400 nanomètres, avec seulement un autre lit de photothérapie similaire en France)
- photothérapie localisée  UVB (MEL :monochromatic excimer light) à 308 nanomètres permettant en particulier de traiter les dépigmentations(vitiligo) localisées
- photothérapie dynamique topique utilisée dans le traitement des lésions cutanés pré-cancéreuses et des cancers cutanés superficiels
- photophorése extra corporelle (puvathérapie ex-vivo des lymphocytes sanguins)

 

La responsable de ces 2 activités est le Dr Marie-Claude Marguery.