Présentation des services

Education thérapeutique

Éducation thérapeutique en dermatologie - nouvelle prise en charge : pourquoi et comment.

En 1998, le Groupe de travail de l’OMS définit l’éducation thérapeutique comme ayant pour but d’aider les patients à acquérir ou maintenir les compétences dont ils ont besoin pour gérer au mieux leur vie avec une maladie chronique. Elle fait partie intégrante et de façon permanente de la prise en charge du patient, apporte un soutien psychosocial et doit s’intégrer dans le parcours de soins de toute maladie chronique. Le but final est d’autonomiser le patient.

En pratique, le mot éducation est, assez souvent associé, au terme « école », qui parfois met en difficultés les patients, et les poussent à refuser ce type de consultations, malgré leur grand besoin.
En fait l’éducation thérapeutique est une rencontre entre le patient et les soignants, un accompagnement de la part de soignants. Est également un espace d’échange, une écoute qui permettra une verbalisation des besoins par le patient, des réponses à ses questions et du soutien.

Comment fonctionne l’éducation thérapeutique dans le service de dermatologie ?

L’équipe est formée des médecins, pharmacienne, psychologue, infirmières formées à l’éducation thérapeutique, assistante sociale.
Les patients peuvent être adressés par les médecins du service, dermatologues libéraux, autre médecins, mais les patients peuvent nous demander eux même d’accéder à ce type de consultation.
C’est une consultation qui est ouverte à tous les degrés de sévérité, et a tout âge (adulte/enfant).

Nous proposons un programme qui se compose des séances individuelles ou collectives dans les pathologies suivantes :

 - Dermatite atopique
 - Photoprotection externe
 - Allergies de contact
 - Maladies rares (Cf rubrique spécifique)

La première consultation (diagnostic éducatif) est de préférence individuelle. Elle a comme but de faire connaissance avec le patient, et le patient avec son soignant. Elle sert aussi à recueillir les besoins du patient, à comprendre son mode de vie, ce qu’il sait sur sa maladie et sur ses traitements, ce qu’il a envie ou besoin de savoir.
En fin de cette première séance nous allons établir des objectifs de travail qui peuvent changer au fer et à mesure du programme, en fonction de demandes et besoins du patient.
Les séances collectives peuvent aborder les thèmes suivants : le vécu de la maladie connaissances sur la maladie, sur les complications, les facteurs aggravants, gestion des complications, signes d’alerte, traitements.
Un programme d’éducation est toujours suivi d’une évaluation pour apprécier d’une part le degré d’autonomisation du patient (en fin du programme), d’autre part la satisfaction des patients, qui nous permettra d’améliorer notre programme et de répondre au mieux à nos patients.
Lors de ces séances les patients peuvent rencontrer à leur demande la psychologue du service qui est aussi présente lors des ateliers collectifs.