Publication d’emplois

Mieux connaître l’eczéma

Même très fréquente chez les enfants, l’eczéma est aussi susceptible d’attaquer les adultes comme les vieux. Bien qu’elle ne présente cependant ni de risque de contagion ni de danger mortel, elle n’en reste pas moins une affection qui nécessite des soins. Cet article fait la synthèse de toutes les informations utiles à connaître sur l’eczéma pour la prévenir et bien la soigner.

Les signes avant-coureurs de l’eczéma

L’eczéma cause une inflammation de la peau suivie de démangeaisons. Pour la reconnaître, il suffit donc de constater une envie pressante de se gratter la peau. Ce signe distinctif n’est pourtant pas le seul. La formation de plaques rouges (érythème) avec des contours difficiles à limiter est aussi un des nombreux symptômes associés à l’eczéma.

Bien souvent, l’allure de ces plaques rouges changera au gré de la gravité de l’eczéma. L’un des exemples les plus probants de ce phénomène est l’érythème fessier chez le bébé. On observe un gonflement (oedème) des plaques rouges qui finissent après par suinter ou sécher. Dans la plupart des cas, la peau du malade deviendra toute sèche.

Mieux connaître l'eczéma

Les autres symptômes de l’eczéma sont : formation de vésicules, lichénification, excoriations, croûtes, etc. Il est peu probable que ces symptômes surviennent tous au même moment. Cependant, une chose est sûre, suivant la partie de la peau affectée, la détermination des causes sera beaucoup plus facile.

Les causes de l’eczéma

Contrairement aux idées reçues, l’eczéma n’est pas la conséquence d’une quelconque contamination. Elle est causée soit par une irritation, soit par une allergie de contact et/ou soit par un terrain atopique.

Les causes d’eczéma par irritation sont toutes qualifiées d’eczémas irritatifs. Elles regroupent toutes celles qui ne sont pas dues à une réaction allergique de contact, mais liées à la manipulation de composés chimiques irritables tels qu’un détergent.

L’allergie de contact peut aussi déclencher un début d’eczéma. Elle est très habituelle et confondue à tort à l’irritation. Sauf que les substances ou objets désignés dans ce cadre ne sont généralement pas irritables. Il s’agit par exemple d’une paire de chaussures, d’une teinture pour cheveux ou même d’un pansement. Comme vous vous en doutez, la liste n’est pas exhaustive.

Quant au terrain atopique, il constitue une cause d’origine génétique d’eczéma, donc difficilement réversible. Elle se particularise par le développement chez la personne atteinte d’une hypersensibilité à son environnement qui peut durer quelques mois à la suite de sa naissance ou pendant toute sa vie (cette option est rare).

En l’occurrence, la peau du malade est déficiente, car ne possédant pas la capacité de bien jouer son rôle de protecteur contre les bactéries.

Astuces pour soigner l’eczéma

Maintenant que les causes de l’eczéma ont été éclaircies, il est temps de penser à comment le soigner. Presque toutes les solutions aux vertus antiseptiques et antibactériennes sont les bienvenues pour le combattre.

Le miel dispose des qualités susmentionnées et sert à réduire l’inflammation de la peau. Il faudra faire chauffer un mélange fait à partir d’une certaine quantité de miel, de l’huile d’olive et de la cire d’abeille de sorte à avoir de la pommade. Une autre solution serait l’utilisation de l’huile de vitamine E réputée pour son efficacité contre les démangeaisons.

Pour prévenir l’eczéma, il est conseillé de conseiller régulièrement des aliments riches en vitamine E.