Publication d’emplois

Mieux connaître les verrues

La verrue est une maladie de la peau, certes contagieuse, mais peu dangereuse. Néanmoins, à défaut d’un traitement adéquat, elle peut revenir avec insistance et proliférer sur toute la zone cutanée. Les prochaines lignes de cet article détaillent quelques informations utiles à savoir sur les verrues ainsi que des moyens appropriés pour les combattre.

Quelles sont les causes des verrues ?

Les verrues trouvent leur origine de la multiplication de cellules infectées par un papillomavirus (HPV). Il existe une grande variété de ce type de virus. Les plus à même de causer des verrues sont : les HPV 2, 4, 8, 14, 29, 36 et 49.

Le HPV va infecter la peau, plus précisément la cellule cutanée, et provoquer en se répliquant la croissance d’autres virus. Il va aussi engendrer la production de la corne cutanée par kératinisation. Un simple contact avec de la verrue ou une zone infectée peut déclencher l’action du papillomavirus. Du fait de la fragilité de leur système immunitaire, les enfants sont les cibles préférées des verrues.

Mieux connaître les verrues

Les petites plaies ou les eczémas sont des vecteurs de papillomavirus et facilitent leur pénétration dans la peau. Les HPV attaquent quand celle-ci est la plus fragile possible. Les endroits chauds et humides comme les salles de sports et les piscines sont également à éviter pour prévenir efficacement l’apparition de verrues.

Les différents types de verrues

En raison de la diversité des virus à la base de leur apparition, la forme des verrues est susceptible de varier d’un individu à un autre. Ces verrues sont entre autres : la verrue vulgaire, la verrue plane, la verrue plantaire, le papillome verruqueux et le condylome.

Verrue vulgaire

Elle s’apparente généralement à de légères surélévations plutôt claires et localisées sur une surface rugueuse. Les doigts et les mains sont les parties les plus exposées à la verrue vulgaire.

Verrue plane

À la différence des verrues vulgaires, ce type de verrues est situé sur des parties lisses et planes. Les verrues planes sont très fréquentes sur le visage, les jambes, les mains et les avant-bras.

Verrue plantaire

La corne ainsi que les orteils sont les zones de prédilection des verrues plantaires. Il est en effet rare de les retrouver sur des surfaces plus fines même si elles peuvent bien aussi recouvrir des zones de la voûte.

Papillome verruqueux

Ayant la forme d’une petite corne, ils se posent le plus souvent sur le visage et les membres, soit sur un dôme de peau.

Condylome ou verrue génitale

Elle attaque bien sûr les zones avoisinant les organes génitaux ou près de l’anus. Le risque de contagion étant bien réel, la verrue génitale est une autre forme de maladie sexuellement transmissible.

Quelques remèdes pour soigner les verrues

Les verrues finissent par se résorber au bout d’un certain temps, pendant quelques semaines ou quelques mois. Les remèdes contre la verrue sont plus moins efficaces. Les dermatologues estiment leur taux d’efficacité entre 30 et 50 %, notamment lorsqu’elle est douloureuse.

La technique de cryothérapie est un traitement local efficace disponible en pharmacie. En cas d’insatisfaction, la consultation d’un dermatologue est vivement recommandée. Ce spécialiste des maladies cutanées pourra appliquer différentes sortes de techniques pour guérir le mal.